Production

Née en 1858, l’ostréiculture a évolué au rythme des évolutions techniques.

Aujourd’hui, l’huître plate (ostra edulis) est cultivée dans des concessions en eau profonde à raison de 600 tonnes chaque année.
L’huître creuse (crassostrea gigas) est cultivée sur environ 450 hectares de parcs découvrant en baie du Mont-Saint-Michel, en poches sur des tables surélevées de 80 cm que l’on veut voir à marée basse.

                               

Dans la baie, nos huîtres sont élevées dans les mêmes eaux riches en plancton que les moules de bouchot.

Après 3 ou 4 années de grossissement pendant lesquelles les poches sont retournées plusieurs fois, l’huître est récoltée, lavée et triée par taille.
Elle a une saveur iodée caractéristique, un goût ample ; sa chair est ferme et souple à la fois. 

Au sein de notre ferme ostréicole située en bordure de la baie de Cancale, nous produisons différentes huîtres :

Les Fines de claire : elles se réalisent en insérant un minimum d’huîtres par poche, puis en leur assurant 1 mois de stockage en claire.

Les spéciales : Les huîtres sont placées sur des parcs de réserve ou en claire afin d’augmenter son poids de chair. Lorsqu’il est suffisant et que l’indice de qualité atteint ou dépasse 12, l’huître est classée en catégorie dite « spéciale ».

Les Nielles - 35350 Saint-Méloir-des-Ondes – Tél. : 02 99 89 12 21